ASOCIACIÓN LATINA PARA EL ANÁLISIS DE LOS SISTEMAS DE SALUD

Georges Borgès Da Silva : Une étude italienne sur la prévalence sérologique à la COVID19

8 agosto, 2020
Categorie: Destacada | notizie

Une étude italienne sur la prévalence sérologique à la covid19 vient d’être publiée.
Télécharger étude: Primi risultati dell’indagine di sieroprevalenza sul Sars-CoV-2

Comme l’étude espagnole, elle montre que le taux sérologique des travailleurs confinés est semblable à celui des non confinés.
Les opposants au confinement s’en serviront pour appuyer leur thèse (voir les commentaires de ce tweet) : https://lnkd.in/di3jRSE

Mais ils négligeront une évidence : les groupes ne sont pas étanches, l’échange infectieux familial entre confinés et non confinés tend à égaliser leurs taux sérologiques. C’est ce notre article sur l’Espagne avait montré :  Le confinement est-il plus contaminant que le non confinement ?

L’objectif du confinement est de globalement réduire le risque de contamination de toute la population.

Mon post ne cherche pas à défendre l’option confinement. La multiplication des tests associée au confinement sélectif des positifs pourrait probablement être plus efficiente. Mais je doute que la France avait les capacités matériels (masques, produits biologiques, équipements diagnostiques, etc) de faire ce choix en mars 2020.