ASOCIACIÓN LATINA PARA EL ANÁLISIS DE LOS SISTEMAS DE SALUD

L’approvisionnement en produits et dispositifs de santé en temps de crise sanitaire

Jeudi, 29 Avril 2021
L’approvisionnement en produits et dispositifs de santé en temps de crise sanitaire.

L’approvisionnement en produits et dispositifs de santé en temps de crise sanitaire.
Les ruptures temporaires de stock en médicaments et dispositifs de santé sont fréquentes en période normale. Elles sont souvent dues à la dépendance des pays industrialisés en termes d’approvisionnements en matières premières pour des raisons de coûts beaucoup plus bas.
La pandémie liée au SARS CoV-2 (Covid-19) montre qu’en période de crise, cette dépendance peut être aggravée par d’autres facteurs (capacité de production, logistique, inaccessibilité financière) et aboutir à une situation de véritable pénurie très préjudiciable pour la santé publique. Ce webinaire est une occasion d’analyser les raisons de la pénurie et d’envisager des solutions pour l’avenir.

Avec : Catherine Maurain (France), Lise Lamothe (Québec), Felix Rigoli (Brésil), Javier Pintos (Uruguay) et Thomas Druetz (Québec, Burkina Faso).

Introduction à l’interopérabilité en santé (Formation gratuite)

Introduction à l’interopérabilité en santé

16 avril 2021
12h00 à 14h00

L’interopérabilité est définie comme la capacité des systèmes d’information d’échanger de l’information, et d’interpréter et utiliser l’information échangée. En santé, les défis sont particulièrement grands étant donné l’hétérogénéité des pratiques d’une part, et la diversité des concepts et des standards de représentation informatisée d’autre part. Cette formation vise à initier les participants à l’interopérabilité en santé, ses dimensions techniques, sémantiques et humaines, ainsi que les outils et ressources disponibles pour la faciliter.

À qui s’adresse la formation

  • Professionnels et gestionnaires œuvrant dans le domaine de la santé et qui sont intéressés par la santé numérique
  • Créateurs de logiciels d’aide à la décision
  • Développeurs et analystes intéressés par l’usage des données massives pour alimenter l’intelligence artificielle.

Aucune expérience en informatique requise.

Objectifs et contenu

  • Décrire l’interopérabilité dans ses dimensions techniques, sémantiques et humaines, ainsi que les défis associés en santé
  • Énumérer les principales organisations impliquées dans l’interopérabilité en santé au Québec, Canada et ailleurs dans le monde
  • Décrire les principaux outils pour soutenir l’interopérabilité dans ses dimensions techniques
  • Décrire les principaux outils pour soutenir l’interopérabilité dans ses dimensions sémantiques (données et concepts)
  • Décrire les principales terminologies biomédicales par domaines cliniques
  • Décrire les ontologies biomédicales et les ressources multiterminologiques en santé

Entièrement à distance (Zoom)

GRATUITE

Détails et inscription ici: http://bit.ly/espum-interop

Webinar: Una bussola per il rilancio del SSN

La Direttrice del CRISS, socio istituzionale ALASS, invita a partecipare al webinar/convegno

UNA BUSSOLA PER IL RILANCIO
DEL SISTEMA SANITARIO NAZIONALE

Convegno online di presentazione del volume:

Vicarelli G. e Giarelli G. (a cura di), Libro Bianco. Il Servizio Sanitario Nazionale e la pandemia da Covid-19. Problemi e proposte, FrancoAngeli, Milano, 2020

Giovedì 8 aprile 2021

Dalle 16.00 alle 19.00

Patrocinato dall’Istituto Superiore di Sanità.

Il convegno si propone di presentare e discutere le analisi e le proposte di rilancio del Servizio Sanitario Nazionale di fronte alla pandemia da Covid-19 contenute nel « Libro Bianco. Il Servizio Sanitario Nazionale e la pandemia da Covid-19.Problemi e proposte », a cura di Giovanna Vicarelli e Guido Giarelli

Sarà possibile seguire l’evento in diretta tramite il canale youtube al seguente link: https://youtu.be/F3E93kQx9UY

Il convegno si propone di presentare e discutere le analisi e le proposte di rilancio del SSN di fronte alla pandemia di Covid-19 contenute nel Libro Bianco frutto del lavoro collettivo di una task force composta da una ventina di sociologi della Sezione di Sociologia della salute e della medicina dell’Associazione Italiana di Sociologia (AIS). Il lavoro indaga scientificamente la configurazione del Servizio Sanitario Nazionale (SSN) di fronte alla pandemia di Covid-19 e definisce alcune linee di azione strategiche sulla base di alcuni principi guida che possono rappresentare una bussola per aumentarne la resilienza e la capacità di risposta ai bisogni emergenti di salute in tempi di pandemia quale contributo alla discussione in atto sul Piano Nazionale di Ripresa e Resilienza (PNRR).

Per iscriversi al convegno è necessario registrarsi tramite il seguente link: Registrazione al convegno.

Scaricabile gratuitamente el Libro Bianco:
Franco Angeli Open Access: http://ojs.francoangeli.it/_omp/index.php/oa/catalog/book/604

Scaricare il programma

Cours dialogues locaux, nationaux et internationaux sur la pandémie de la Covid-19

Cours dialogues locaux, nationaux et internationaux sur la pandémie de la Covid-19 dans différents contextes

2e. Edition 2021-2022

Sous la coordination de la Prof.ª Dr.ª Edna Maria Goulart Joazeiro

Transmission: Youtube Channel Ufpi tv
Cours en langue française avec traduction : Prof. Tiago Barbosa Souza, CLE UFPI

Places limitées avec inscription préalable au SIGAA UFPI

Programmation des activités du cours

Date 23.03.2021 (mardi) à 14:00 heures (heure de Brasilia)

  • Ceremonie d’ouverture
  • Moment culturel
  • Premier module du cours
    Dialogue local et international et classe inaugurale du PPGPP UFPI
    Droits de l’homme, service social et education: éducation et scénarios scolaires post-pandémique

Date 27.04.2021 (mardi) à 14h00 (heure de Brasilia)

  • Production de connaissances en service social dans le contexte d’une pandémie

Date 25.05.2021 (mardi) à 14h00 (heure de Brasilia)

  • Le travail social face à la pandémie en France

Date 22.06.2021 (mardi) à 14h00 (heure de Brasilia)

  • Covid-19 : Avons-nous gagné?

Le Cours dialogues locaux, nationaux et internationaux sur la pandémie de la Covid-19 dans différents contextes est une activité gratuite, ouverte au public intéressé par le thème du Covid-19 et l’internationalisation des connaissances. Le cours comportera 20 modules à réaliser entre 2021 et 2022. C’est une activité qui analysera la société et le domaine de la santé comme un lieu traversé par de multiples formes de pouvoir, de connaissances et de technologies qui se construisent au cours de l’histoire . Son objectif spécifique est de permettre une perspective critique sur la situation complexe vécue par les populations en période de pandémie et ses impacts sur les systèmes de santé au Brésil et dans le monde.

Le cours analysera les changements dans le cadre conceptuel et interventionnel et les défis auxquels la population est confrontée avec les problèmes de santé découlant du COVID-19 dans différents contextes nationaux et internationaux. Il vise également à approfondir les enjeux liés aux soins, à l’instrumentalité, aux connaissances accumulées sur le sujet dans le domaine scientifique, dans le domaine de la santé dans son interface avec le champ social et avec les politiques publiques pour faire face aux multiples formes d’inégalités sociales dans différents contextes. La transmission sera réalisée par la chaîne de télévision ufpi sur Youtube.

→ Télécharger Programmation

Webinaires ALASS

Cycle de webinaires ALASS

1er semestre 2021

Le « Cycle de webinaires ALASS 2021 » aborde divers sujets de discussion sur des enjeux soulevés par la pandémie Covid-19 avec une perspective comparée entre les pays et les systèmes de santé.
Au cours des dernières décennies, la plupart des pays ALASS n’ont pas été confrontés à un défi comparable à celui posé par le nouveau coronavirus. Originaire d’un virus, la crise a clairement eu un impact immédiat sur les services de santé et les mesures de santé publique visant à contenir la circulation du virus. Mais la crise a ensuite rapidement dépassé les limites du seul système de santé pour devenir une crise sociale et économique sans précédent.
Malgré ces traits communs, les mesures mises en place dans les pays ALASS ont été différentes, avec la possibilité de tirer des enseignements des expériences faites et des résultats obtenus.

Informations pratiques

Durée : 1h30

Horaire : 16:00-17:30 (heure de l’Espagne)

Langue : Chaque webinaire dispose d’une langue de référence pour son déroulement. La langue de référence pour les webinaires du premier semestre est le français. Compte tenu de la nature et des objectifs de l’ALASS, les modérateurs du webinaire faciliteront la participation des membres qui parlent d’autres langues latines.

Format et rôles : Chaque webinaire a un modérateur. Le format de base prévoit une introduction et ensuite une discussion modérée entre les participants.

Documentation : Les webinaires sont enregistrés et la vidéo ainsi qu’un résumé écrit sont ensuite mis à disposition sur le site de l’association (le résumé sur le site public, la vidéo sur la section réservée aux membres).

Inscription : La participation est gratuite pour les membres de l’ALASS. Les webinaires peuvent être ouverts aux non-membre sur paiement d’un droit de participation de 20 euros par séminaire.

Programmation

Mercredi, 17 Février 2021
L’utilisation des technologies de santé en contexte de pandémie.

Objectifs : Décrire comment les technologies numériques ont été mobilisées pour soutenir les systèmes de santé dans le contexte de la pandémie; Discuter des enjeux de l’utilisation des technologies numériques pour les organisations, les professionnels et les patients; Explorer les conditions pour assurer l’utilisation pérenne des technologies numériques au-delà de la pandémie.

Avec : Marie-Pierre Gagnon (Québec), Mylaine Breton (Québec) et Valérie D’Acremont (Suisse) et la participation de: Catherine Maurain (France), Philippe Anhorn (Suisse), Patricia Chico Aldama (Mexique) e Carolina Tetelboin (Mexique).

Télécharger des présentations du webinaire

→ Tecnologías digitales aplicadas a la clínica en México
Patricia Chico Aldama

→ Recours aux téléconsultations dans le context de la pandémie au Québec
Mylaine Breton et al.

→ Transformaciones tecnológicas en el sistema de salud de México ante la COVID-19
Carolina Tetelboin

Mercredi, 3 Mars 2021
La tarification à l’activité peut-elle faire face à l’inconnu ?

L’éclosion de la Covid-19 pose un défi aux systèmes de paiement des services et soins de santé fondés sur l’activité. En effet, le bon fonctionnement de ces systèmes suppose un environnement stable et prédictible permettant d’établir des grilles tarifaires et d’anticiper des volumes d’activités. Or, c’est précisément cette stabilité et cette prédictibilité qui ont été remises en cause par l’apparition soudaine et l’accroissement rapide de catégories nouvelles d’actes et de cas. Dans ce contexte, comment les pays latins ont-ils adapté leurs systèmes de paiement à l’activité pour faire face à l’inconnu ?
C’est à cette question que ce webinaire tentera d’apporter des réponses, à travers l’analyse des cas québécois, espagnol, français, et belge. L’exposé des cas nationaux sera précédé d’un rapide rappel de quelques connaissances de base sur les modes de paiement des services et soins de santé, puis suivi d’une discussion ouverte avec l’ensemble des participants..

Avec : Joan Barrubés (Espagne), Frédéric Kletz (France) et Maude Laberge (Canada)

Télécharger des présentations du webinaire

→ La tarification à l’activité peut elle faire face à l’inconnu ?/a>
Joan Barrubés

→ Financement des services de santé au Québec et Covid-19
Maude Laberge

Mercredi, 31 Mars 2021
Analyse comparée de la gestion de la pandémie : les défis et les leçons à tirer.

Une comparaison internationale : Brésil, Suisse, Italie et Canada.
Ce webinaire abordera la gestion de la pandémie dans 4 pays : le Brésil, la Suisse, L’Italie et le Canada. Il aura pour objectifs d’exposer les défis, les succès et les leçons à tirer dans la gestion la pandémie de chacun des pays.

Avec : Ana-Maria Malik (Brésil), Philippe Anhorn (Suisse), Carlo Di Pietro (Italie), Roxane Borgès Da Silva (Québec)

Mercredi, 7 Avril 2021
« Si j’attrape la Covid, lisez ceci ! » mesures anticipées en temps de pandémie.

Le nouveau coronavirus attaque les personnes vulnérables avec une rare violence. A l’heure où les systèmes de santé sont sous pression et les services de soins intensifs parfois saturés, les directives anticipées et/ou la désignation d’un-e représentant-e thérapeutique sont des garanties du respect de l’autonomie et de l’autodétermination des patient-e-s, face à des professionnel-le-s et des institutions de santé parfois obligé-e-s de trier, et des proches souvent en proie à un intense désarroi. Quelles sont les pratiques en la matière ? Les garde-fous éthiques ? Les outils disponibles ?

Avec: Philippe Anhorn (Suisse), Ralf Jox (Suisse), Francesca Bosisio (Suisse), Caroline Doppagne (Belgique), Nicole Barthélemy (Belgique), Michel Lorange (Québec), Vincent Dumez (Québec), Luigi Flora (France).

Jeudi, 29 Avril 2021
L’approvisionnement en produits et dispositifs de santé en temps de crise sanitaire.

L’approvisionnement en produits et dispositifs de santé en temps de crise sanitaire.
Les ruptures temporaires de stock en médicaments et dispositifs de santé sont fréquentes en période normale. Elles sont souvent dues à la dépendance des pays industrialisés en termes d’approvisionnements en matières premières pour des raisons de coûts beaucoup plus bas.
La pandémie liée au SARS CoV-2 (Covid-19) montre qu’en période de crise, cette dépendance peut être aggravée par d’autres facteurs (capacité de production, logistique, inaccessibilité financière) et aboutir à une situation de véritable pénurie très préjudiciable pour la santé publique. Ce webinaire est une occasion d’analyser les raisons de la pénurie et d’envisager des solutions pour l’avenir.

Avec : Catherine Maurain (France) y Lise Lamothe (Québec)

Jeudi, 6 Mai 2021
Comment cerner les besoins de soutien aux proches aidants et comment y répondre ?

Dans le contexte du vieillissement des populations des pays européens en général et de la France en particulier, une catégorie d’acteurs joue un rôle crucial dans la prise en charge des personnes âgées en perte d’autonomie, celle des « proches aidants », c’est-à-dire les conjoints, les enfants, la fratrie, les voisins, les amis…, qui procurent au bas mot 80 % de l’aide apportée aux personnes âgées dépendantes. Aussi, depuis une quinzaine d’années nombre d’efforts sont consentis pour concevoir et mettre en œuvre des services de soutien aux aidants afin de prévenir leur épuisement et de les aider à jouer leur rôle. Mais il reste difficile d’évaluer ces besoins de soutien et de structurer les réponses correspondantes.
Nos travaux sur le sujet (Gand Hénaut Sardas, 2014) nous ont notamment conduit à modéliser le rôle d’un aidant dans sa situation de vie avec son « aidé » à partir d’un modèle, élaboré pour l’analyse du travail, de la capacité d’un acteur à assumer son rôle dans contexte organisationnel. Cela permet de distinguer différents types de besoins, de caractériser la complexité de la situation de la dyade aidant/aidé, et ainsi de jeter les bases d’une politique territoriale susceptible de répondre à ces besoins.

Sébastien Gand, Léonie Hénaut y Jean-Claude Sardas, Aider les proches aidants – Comprendre les besoins et organiser les services sur les territoires, Éditions des Presses de l’École des Mines, 190 pages, 2014 (ISBN 978-2-356-71142-7)

Avec : Jean-Claude Sardas (France)

Mercredi, 19 Mai 2021
L’impact sur les soins et services aux personnes âgées en hébergement et au domicile.

La pandémie de Covid-19 a touché gravement les personnes âgées au Québec, particulièrement celles résidant en institutions d’hébergement. Dix pourcents des résidents de ces institutions en sont morts, ce qui est largement supérieur à ce qui a été observé ailleurs au Canada et dans le monde. Bien avant la pandémie, les institutions d’hébergement au Québec ont été négligées : perte de leur gouvernance et de leur gestion propre, détérioration de l’encadrement médical et infirmier, pénurie de main d’œuvre et vétusté des lieux physiques. En début de pandémie, ces établissements ont été oubliés par absence de protocoles de prévention et contrôle des infections et poursuite des pratiques de mobilité du personnel. Des correctifs urgents doivent être mis en place mais il faut surtout entreprendre une vaste réforme de ces institutions. La solution institutionnelle priorisée actuellement doit être remise en question par une amélioration des services de soutien à domicile.

Avec : Réjean Hébert (Québec), Olivier Guerin (France) et Joan Barrubés (Espagne)

Mercredi, 9 Juin 2021
Les enjeux de gestion des ressources humaines en santé en temps de pandémie. 

Bien avant la survenue de la pandémie de Covid-19, plusieurs voix s’étaient élevées pour dénoncer les problèmes criants et persistants de main-d’œuvre dans les organisations de santé. Plusieurs dimensions du travail ont été identifiées comme étant problématiques, notamment les conditions de travail difficiles, le manque de reconnaissance du travail de soin de même que la capacité d’utiliser ses compétences à la pleine étendue de son rôle. La pandémie aura permis de rendre encore plus visibles ces différents enjeux, de même que les conséquences dramatiques d’une gestion déficiente des ressources humaines en santé sur la population et les travailleurs de ce secteur. Dans le cadre de ce webinaire, nous proposons de jeter un regard sur l’expérience de travail des travailleurs de la santé en temps de pandémie à partir du cas du Brésil et de la province de Québec au Canada. Après avoir illustré les difficultés vécues par ces travailleurs et les stratégies développées pour y faire face, une réflexion sera proposée sur la manière de repenser une gestion des ressources humaines en santé plus progressive et adaptée aux enjeux contemporains qui traversent les organisations de santé.

Avec : Magda Schere et Nancy Côté

Mercredi, 23 Juin 2021
La réponse des systèmes de santé à la Covid-19 : apprentissages générés.

(Health system responses to Covid-19; key learnings) .
Nous avons des contributions pour cet ouvrage collectif d’Europe, Canada et Amérique latine principalement. Le projet éditorial de l’ouvrage et du chapitre introductif que nous développons porte sur la contribution des sciences sociales à l’analyse de la réponse à la pandémie.
Avec : Jean-Louis Denis (Québec)

OMS : Informations légales sur Covid-19

Le nouveau laboratoire juridique de la COVID-19 fournira des informations juridiques essentielles et un soutien à la riposte mondiale face à la COVID-19

Lancé aujourd’hui, le laboratoire juridique de la COVID-19 est une initiative qui vise à rassembler et à partager des documents juridiques de plus de 190 pays à travers le monde afin d’aider les États à établir et à mettre en œuvre des cadres juridiques solides pour gérer la pandémie. L’objectif est de veiller à ce que les lois protègent la santé et le bien-être des individus et des communautés et qu’elles soient conformes aux règles internationales en matière de droits humains. 

Ce nouveau laboratoire (www.COVIDLawLab.org) est un projet conjoint du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), du Programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida (ONUSIDA) et de l’Institut O’Neill de droit national et mondial de la santé de l’Université de Georgetown. 

Des lois bien conçues peuvent contribuer à bâtir des systèmes de santé solides ; à évaluer et à approuver des médicaments et des vaccins sûrs et efficaces ; et à faire respecter les mesures visant à créer des espaces publics et des lieux de travail plus sains et plus sûrs. Elles sont absolument essentielles à la mise en œuvre efficace du Règlement sanitaire international de l’OMS dans les domaines suivants : la surveillance ; la prévention et la lutte contre les infections ; la gestion des voyages et du commerce ; et la mise en œuvre de mesures visant à maintenir les services de santé essentiels. 

« Les lois et les politiques fondées sur la science, les données factuelles et les droits humains peuvent permettre aux gens d’accéder aux services de santé, de se protéger contre la COVID-19 et de vivre à l’abri de la stigmatisation, de la discrimination et de la violence », déclare Achim Steiner, Administrateur du PNUD. « Le laboratoire juridique de la COVID-19 est un outil important pour partager les bonnes pratiques en matière de législation et de politiques. » 

Continuer la lecture

Georges Borgès Da Silva : Une étude italienne sur la prévalence sérologique à la COVID19

Une étude italienne sur la prévalence sérologique à la covid19 vient d’être publiée.
Télécharger étude: Primi risultati dell’indagine di sieroprevalenza sul Sars-CoV-2

Comme l’étude espagnole, elle montre que le taux sérologique des travailleurs confinés est semblable à celui des non confinés.
Les opposants au confinement s’en serviront pour appuyer leur thèse (voir les commentaires de ce tweet) : https://lnkd.in/di3jRSE

Mais ils négligeront une évidence : les groupes ne sont pas étanches, l’échange infectieux familial entre confinés et non confinés tend à égaliser leurs taux sérologiques. C’est ce notre article sur l’Espagne avait montré :  Le confinement est-il plus contaminant que le non confinement ?

L’objectif du confinement est de globalement réduire le risque de contamination de toute la population.

Mon post ne cherche pas à défendre l’option confinement. La multiplication des tests associée au confinement sélectif des positifs pourrait probablement être plus efficiente. Mais je doute que la France avait les capacités matériels (masques, produits biologiques, équipements diagnostiques, etc) de faire ce choix en mars 2020.

Georges Borgès Da Silva : Analyse critique du révisionnisme en recherche clinique lors de la COVID19

Les méthodes de l’IHU de Marseille : en avant vers le passé !

Avec son refus des essais cliniques, l’IHU de Marseille (IHU Méditerranée infection) produit les derniers soubresauts d’une conception de la médecine en voie de disparition. Débattre sur sa conception révisionniste de la recherche clinique aurait pu se faire entre scientifiques, mais l’IHU a fait le choix de mettre le débat sur la scène publique avec son étude très médiatisée de mars 2020 [1] dont l’analyse critique est disponible [2, 3].

La conception révisionniste de la recherche clinique de l’IHU de Marseille n’a pas d’arguments scientifiques solides à faire valoir. Son approche de la recherche par l’observation est typiquement inductive. Elle peut fonctionner en microbiologie si elle est associée à une course aux nouveaux outils permettant de se maintenir en tête des découvertes. Elle s’épuise si survient une longue période sans investissement dans des innovations technologiques de rupture. Popper K [4] a montré que cette méthode inductive a ses limites dans les sciences de la nature. Aucune série finie d’observations ne peut permettre d’affirmer l’universalité d’un phénomène observé. Les découvertes se fondent principalement sur la méthode expérimentale hypothético-déductive. Celle-ci part d’une hypothèse pour ensuite la démontrer ou la réfuter avec une expérimentation. En recherche clinique, les essais randomisés en sont une des applications les plus probantes.

En se débarrassant de son carcan « contre la méthode », l’IHU pourrait épanouir l’imagination de ses chercheurs et exploiter des questions de recherche ouvertes à toutes méthodes envisageables, sans parti pris.

Pour lire l’article complet en pdf, cliquez ci-dessous :

Texte intégral en pdf

Dr Georges Borgès Da Silva
georges.borges-da-silva@ggbds.org

Assemblée, élections et candidatures du Comité de l’ALASS 2020-2022

Comme vous le savez déjà, le Congrès 2020 (CALASS) de Lugano a été annulé.

Nous célébrerons également l’Assemblée Générale de l’Association le vendredi 11 septembre et nous procéderons à l’élection des 25 membres du Comité (Conseil d’Administration) de l’Association pour les 2 prochaines années.

J’appelle tous les candidats désireux de donner un peu de leur temps et de leur énergie pour faire vivre ALASS. Il n’y a qu’une seule condition, s’engager à participer activement aux réunions du Comité (3 par an, une à la place du congrès annuel) ainsi qu’aux activités de l’Association.

Mission des membres du comité

  • Participer au développement stratégique d’ALASS (recruter des partenaires individuels, recruter des membres institutionnels …) Organiser régulièrement des activités ALASS dans son propre pays (séminaires, ateliers, CALASS, sessions).
  • Assumer la responsabilité de certains travaux au sein d’ALASS (participer au comité scientifique du CALASS, renseigner l’ALASS sur les évolutions de son pays, participer aux groupes de travail d’ALASS, …): Vous pouvez trouver un exemple sur https://www.alass.org/fr/investigacion/.
  • Diffuser dans votre pays toutes les informations sur ALASS (appeler les auteurs de CALASS, diffuser le programme CALASS, rechercher des participants pour les ateliers ou CALASS, rechercher des étudiants pour présenter les articles, contacts avec les autorités sanitaires de votre pays, …)

Il n’est pas bon pour ALASS que seuls ceux qui font déjà partie du comité continuent. Sang neuf, perspectives différentes, impulsions nouvelles, il est toujours utile pour les jeunes d’entrer dans une organisation qui a déjà 31 ans. N’hésitez pas à vous présenter.

Monica De Angelis
Président de l’ALASS


Candidatures aux élections d’ALASS 2020-2022
(maximum 25 membres)

Anhorn, Philippe
Réseau Santé Région Lausanne
C.V. : Directeur du Réseau Santé Région Lausanne depuis 2014 / Membre du Comité de l’ALASS depuis 2017 / Doctor of Business Administration DBA © / Master of Public Administration MPA
E-mail : philippe.anhorn@rsrl.ch

Baly, Olivier
École de Santé Publique de l’Université de Montréal
C.V. : Poste actuel : Professeur adjoint au Département de gestion, d’évaluation et de politique de santé ; Formation : doctorat en gestion à Mines ParisTech (2019), HEC Paris (2006). Parcours professionnel : consultant (Deloitte) et chef de projet (ANAP)
E-mail : olivierbaly@hotmail.com

Barrubés Sol, Joan
Antares Consulting
C.V. : Licenciado y MBA en Administración y Dirección de Empresas por ESADE, Barcelona, además de diversos cursos de posgrado en gestión sanitaria por las universidades de Lugano (Suiza,) Harvard International y Georgetown University
Ha desarrollado su carrera profesional como consultor en el sector de la salud desde el año 1997, y actualmente es Director asociado de Antares Consulting y co-fundador de la empresa.
Desde 2006, es co-Director del Máster en Dirección de Organizaciones Sanitarias de la misma escuela, ESADE Business School.
E-mail : jbarrubes@antares-consulting.com

Borges Da Silva, Georges
Bibliothèque de santé (http://www.ggbds.org)
C.V. : Médecin spécialiste en santé publique, qualifié en pathologie exotique, diplômé de pédiatrie préventive, certifié en initiation à l’informatique générale. Ancien médecin-conseil chef de l’Assurance maladie, ancien rédacteur en chef de la revue Pratiques et Organisation des soins. Actuellement : formateur aux méthodes de la recherche et de la publication scientifique ; concepteur d’un moteur documentaire pour les professionnels de santé.
E-mail : georges.borges-da-silva@ggbds.org

Borgès Da Silva, Roxane
Université de Montréal
C.V. : Économiste de formation, je suis professeure au Département de gestion, d’évaluation et de politique de santé de l’École de santé publique de l’Université de Montréal, et chercheuse au Centre de recherche en Santé publique (CReSP) et au Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations (CIRANO). Mes intérêts de recherche portent sur l’analyse et l’évaluation de l’organisation des services de santé sous un angle d’amélioration de l’efficience. Je m’intéresse également à l’impact des politiques de santé sur la pratique des professionnels de la santé et sur l’utilisation des services de santé des patients.
E-mail : roxane.borges.da.silva@umontreal.ca

Chico Aldama, Patricia
Instituto Nacional de Pediatría
C.V. : Médico Cirujano UNAM, Maestría en SALUD PÚBLICA INSP, Diplomado en GERENCIA EN SISTEMAS DE SALUD UNAM, Investigadora en Instituto Nacional de Pediatría.
E-mail: pchicoa128@yahoo.com

Cupertino de Barros, Fernando Passos
Conselho Nacional de Secretário de Saúde do Brasil (CONASS)
C.V. : Médico com mestrado e doutorado em Saúde Coletiva; professor da Faculdade de Medicina da Universidade Federal de Goiás; membro do Conselho do Instituto de Higiene e Medicina Tropical da Universidade Nova de Lisboa; coordenador da assessoria técnica do CONASS.
E-mail : fernandocupertino@gmail.com e fernando.cupertino@conass.org.br

De Angelis, Monica
CRISS, Universit’Politecnica delle Marche
C.V. : Docente universitaria de diritto amministrativo e diritto sanitario. Docente Master per le professioni sanitarie e Master per le stratgie di organizzazione a rete in sanita. Laurea in Economia e PHD in diritto pubblico. Attivita’ di ricerca sulle pubblice amministrazioni e in particolare net settore della sanita.
E-mail : m.deangelis@univpm.it

De Pietro, Carlo
SUPSI – Scuola Universitaria Professionale della Svizzera Italiana
C.V. : (solo quattro righe): Sono professore nel “Dipartimento Sanità, Economia aziendale e Sociale” della SUPSI, dove svolgo attività di ricerca applicata e di insegnamento. I temi di mio principale interesse sono (i) le risorse umane in sanità, (ii) la politica sanitaria anche in ottica comparata, (iii) la governance dei sistemi sanitari locali. Nato e cresciuto in Italia (dove ho ottenuto una laurea in economia politica, un master in economia applicata e un dottorato in gestione delle amministrazioni pubbliche), mi sono trasferito in Svizzera circa 1 anni fa.
E-mail : carlo.depietro@supsi.ch

Gagnon, Marie-Pierre
Université Laval
C.V.: Professeure titulaire à la Faculté des sciences infirmières, Université Laval, chercheure au Centre de recherche en santé durable, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en technologies et pratiques en santé, mon programme porte les technologies innovantes en santé.
E-mail: marie-pierre.gagnon@fsi.ulaval.ca

Goulart Joazeiro, Edna Maria
Universidade Federal do Piauí, Brésil
C.V. : Post doctorat en Service Social, doctorat et master en Éducation UNICAMP. Professeure et Chef du Département des Services Sociaux et Professeure du Programme de Post-Graduation en Politique Publique à l’UFPI et Editeur Scientifique du Périodique Service Social et Santé, São Paulo, Brésil.
E-mail : emgoulart@uol.com.br

Iradier Sanchiz, Marieta
Fondation CSAI, Ministère de la Santé. Espagne.
C.V. : Avocat. Master Universitaire en Coopération Internationale. Expert Universitaire Européen en Coopération.
Coordinatrice Générale, pendant 20 ans, de la Fondation CSAI. Expérience accréditée dans la gestion de projets de systèmes de santé. Professeur École Nationale de Santé. Chercheuse santé à l’Institut de Santé Carlos III.
E-mail : iradier@fcsai.es

Javaux, Noemi
CHU de Liège
C.V. : Ingénieur Commercial de formation. Active au CHU de Liège depuis mai 2004 au département Gestion du Système d’Information – projets informatiques
Membre du Comité Alass depuis 2 ans.
E-mail : n.javaux@chuliege.be

Kolh, Philippe
Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Liège / Université de Liège (ULiège), Belgique
CV. : Professeur de Biochimie et de Physiologie humaines, ULiège. Directeur du Département de la Gestion des Systèmes d’Information, CHU de Liège. Rédacteur en Chef (jusque 12/2019) du Journal Européen de Chirurgie Vasculaire et Endovasculaire. Président du Comité organisateur de plusieurs congrès à Liège, dans le domaine des soins de santé et des systèmes d’information hospitaliers
E-mail : philippe.kolh@chu.ulg.ac.be

Lamothe, Lise
ESPUM
C.V. : Professeure titulaire, Département de Gestion, Évaluation et Politiques de santé, ESPUM, Université de Montréal, depuis 2001. Langues parlées et écrites : Français, anglais et espagnol.
Intérêts professionnels : Gouverne et transformation des organisations de santé, plus spécifiquement les dynamiques professionnelles associées à la transformation des organisations de santé.
E-mail : lise.lamothe@umontreal.ca

Malik, Ana Maria
FGV EAESP
C.V.: Médecin, professeur de gestión en santé. Maitrise en gestión, doctorat en medicine.
E-mail: ana.malik@fgv.br

Quidu, Frédérique
E.H.E.S.P
C.V. : Ingénieur de recherche statisticienne à l’EHESP. Titulaire d’une thèse en sciences de gestion, je travaille plus particulièrement dans les domaines suivants les inégalités sociales de santé, le management des organisations, la santé mentale.
E-mail : Frederique.quidu@ehesp.fr

Scherer, Magda
Faculdade de Ciências da Saúde, Universidade de Brasília (UnB), Brasil
Centre de recherche sur le travail et le développement (CRTD), Conservatoire Nacional des Arts et Métiers (Cnam), Paris, France
C.V. : Professora do Programa de Pós-Graduação em Saúde Coletiva na UnB; pesquisadora associada do CRTD/Cnam/Paris. Atua na área de política, planejamento, gestão e avaliação, com ênfase no trabalho e formação de profissionais de saúde.
E-mail : magscherer@hotmail.com

Tereanu, Carmen
Agenzia di Tutela della Salute
C.V. : Dr Tereanu est médecin spécialisé en Santé publique et management sanitaire à l’Université de Médecine et Pharmacie «Carol Davila» Bucarest, Roumanie. A présent Dr Tereanu travaille au Département d’Hygiène et Prévention Sanitaire de l’Agence pour la Protection de la Santé (Agenzia di Tutela della Salute), Bergamo (Italie). Elle est risk manager de la même institution. Elle enseigne Epidémiologie et problèmes prioritaires de santé à l’Université de Médecine Brescia (Italie).
E-mail : carmentereanu@gmail.com

Tetelboin Henrion, Carolina 
Universidad Autónoma Metropolitana- Xochimilco, UAM-X
C.V. : Lic. En Obstetricia y Puericultura, Matrona, U. De Chile; Maestría en Medicina Social, UAM-X; Doctora en Ciencias Sociales, U. Iberoamericana de México. Actualmente profesora-investigadora en la línea de Políticas y Sistemas de Salud, Coordinadora del Doctorado en Ciencias en Salud Colectiva, diversas publicaciones.
E-mail: ctetelbo@correo.xoc.uam.mx

Zardet, Véronique
ISEOR et Université Jean Moulin Lyon 3
C.V. : directrice de l’ISEOR. Professeur de management à l’Institut d’Administration des Entreprises, Université Jean Moulin. Directrice de nombreux mémoires de master et thèses de doctorat. Directrice pédagogique du master CTERSAMS (conduite du changement dans les Territoires, les Réseaux et les Activités sanitaires et Médico-sociales).
E-mail : zardet@iseor.com

Vidéo de : VIII ATELIER UFPI ALASS – EM CASA

Trabalho e formação da e na política de saúde: produção de conhecimento, atenção hospitalar e intersetorialidade no SUS

Tous les moments importants du VIII Atelier UFPI ALASS 2020 qui s’est tenu hier, le 23 juin 2020 à l’Universidade Federal do Piauí, pour suivre les analyses de chercheurs d’importantes universités brésiliennes, de responsables des politiques publiques sur les interfaces entre le Sistema Unico de Saúde, SUS (Système Unique de Santé), les politiques publiques à l’époque de COVID 19 révélant l’importance des systèmes de santé universels et la valeur d’un travail intense visant à renforcer le SUS et à créer une intersectorialité entre les politiques publiques.

Nous invitons tout le monde à suivre la page du Instagram.

En attendant que vous appréciez les résultats et en vous souvenant déjà que nous aurons le IX Atelier UFPI ALASS en novembre prochain sous le titre

IX ATELIER UFPI ALASS FORMATION PROFESSIONNELLE ET ÉDUCATION PERMANENTE EN SANTÉ:
L’INTERSECTORIALITÉ COMME UN DÉFI PAR LE SUS

Je suis reconnaissant de l’opportunité d’établir ces relations de partenariat qui sont fondamentales pour la réalisation de ce projet.

Prof.ª Dr.ª Edna Maria Goulart Joazeiro
Docente da UFPI, Brasil
Membro do Comitê Diretivo da ALASS, Barcelona, Espanha
Coordenadora da Comissão Organizadora do VIII Atelier